Le circuit court : Le local avant tout

Promouvoir la commercialisation de légumes bio en circuit court est l’un des engagements de la charte des Jardins de Cocagne. C’est pourquoi les adhérents récupèrent leur panier directement au Jardin ou dans un des points de dépôt proches de leur domicile. Cette forme de commercialisation en circuits courts limite les impacts sur l’environnement et contribue à une économie de proximité. Le prix des légumes est calculé en fonction des variations saisonnières du marché bio, en tenant compte de l’environnement local.

Par leur adhésion au Jardin de Cocagne, les adhérents affirment leur volonté d’une consommation locale, saine et solidaire et entérinent leur engagement dans le projet social du Jardin.